Concept

Le concept de Getavocat

A l'heure où on s'abonne à tous types de services, il était temps qu'on puisse également le faire pour bénéficier d'un avocat! Depuis 2014 Getavocat offre cette possibilité aux entrepreneurs. Choisissez un forfait et c'est parti!


Le concept de l'abonnement en vidéo (durée : 1mn28)

On ne va pas se mentir, ce que recherche un entrepreneur, c'est dépenser le moins possible sans sacrifier la qualité des prestations. Possible ou pas? Oui... avec un système d'abonnement juridique calqué sur votre abonnement téléphonique ou votre fournisseur de VOD : un tarif mensuel clair, pas de limites de prestations...

Avec l'abonnement,  déterminez à l'avance ce que vous payez, pour quelle durée et pour quelles prestations. Pas de frais cachés, pas de facturation imprévue. Rédaction de contrat, conseils juridiques, mise en conformité RGPD,... On s'arrête quand on sait pas faire mais on vous conseille un prestataire avant de dire "pouce"...

L'intérêt c'est d'arrêter de jouer à la roulette russe avec le risque juridique sur l'air du "on verra bien". C'est aussi de faire des économies sur les frais d'avocat qui représentent souvent des sommes importantes pour des interventions ponctuelles. C'est ausi de pouvoir compter sur un référent juridique permanent pour l'activité quotidienne de l'entreprise, un véritable contract manager, qui peut articuler les projets autour du droit et leur permettre d'avancer sereinement. Pour l'avocat l'intérêt c'est la fidélisation de la clientèle grâce à la collaboration qui s'instaure : le client n'est plus simplement en demande d'une prestation ponctuelle et le cabinet devient son partenaire juridique. L'engagement dans le temps de cette collaboration efface progressivement le manque à gagner généré par des coûts d'abonnement relativement bas.
 
 

La première remarque consiste à dire qu'une assurance de protection juridique ne peut prétendre apporter les mêmes compétences au service de votre activité qu'un avocat. Un assureur ne vous garantit pas un interlocuteur unique et aussi compétent qu'un avocat. Il ne peut vous accompagner en cas de procès et ses prestations de conseils sont limitées à la fois par des plafonds et par des thématiques contractuelles, les exclusions d'intervention étant nombreuses. Par ailleurs l'objet d'une assurance juridique consiste souvent à prendre en charge une partie des... frais d'avocat lorsqu'une procédure judiciaire est engagée ou s'avère nécessaire au réglement de votre différend. Rien ne remplace un avocat pour votre conseil et votre défense : à chacun son métier...
 
 

L'abonnement juridique c'est pour les petites structures mais aussi les plus importantes. De la Start UP en recherche de renseignements dans sa phase de lancement à la PME dont le juridique s'étoffe en même temps que son carnet de commande et qui ressent le besoin d'un contract manager sans vouloir ou pouvoir en embaucher un, en passant par la TPE qui souhaite se décharger de ses obligations concernant la gestion du droit au quotidien.  Toutes les offres peuvent être envisagées en fonction des demandes. Les besoins et le coût ne sont pas les mêmes mais le principe reste identique : celui de la rationnalisation des coûts.
 
 

Pour obtenir des conseils juridiques sur des points de droit obscurs, pour rédiger un contrat, pour vérifier un montage juridique, pour comprendre des dispositifs sociaux ou fiscaux, pour faire auditer un site web, pour gérer un litige, obtenir le réglement d'un impayé, faire respecter une convention, pour mettre en demeure des interlocuteurs qui violent vos droits, ...  bref, pour ne plus rester sans réponse face à un problème juridique. Même questionné sur une thématique ne relevant pas de sa compétence, l'avocat peut vous faire profiter de son réseau professionnel, soit en vous conseillant les confrères proches de chez vous et compétents sur des points très particuliers (droit fiscal, droit administratif par exemple), soit en sollicitant son entourage professionnel (Huissier de justice, Notaire, Expert comptable...) s'il sait que ses interlocuteurs pourront l'éclairer dans un domaine qui ne lui est pas familier.
 
 

Pour les structures importantes, l'abonnement c'est aussi la possibilité d'externaliser la matière juridique de l'entreprise et donc d'éviter le coût d'un juriste à demeure qui devra en tout état de cause passer la main à l'avocat dès lors qu'une procédure judiciaire aura vocation à se développer. C'est aussi pouvoir recourir au contract management sans avoir à supporter le coût du poste correspondant en interne. Comparer le coût d'un poste dédié au droit en interne et le coût de revient d'une externalisation du service en cabinet d'avocat fait souvent pencher la balance en faveur de la seconde solution... Economies non négligeables assurées... Pour les plus grosses structures, le cabinet propose des conventions d'abonnement "à la carte".