Partager les frais d’avocat, c’est maintenant possible.

Partager les frais d’avocat, c’est maintenant possible.




Oui les avocats sont généralement chers. Il ne faut pas se voiler la face, ce constat s’impose à l’évidence dans le monde juridique. Certes des modulations doivent être apportées, qu’il s’agisse de la notion d’aide juridictionnelle ou encore des clauses défense/recours permettant à votre assureur de prendre en charge une partie de vos frais de justice.
 
Mais si on se base sur le juridique et qu’on laisse l’aspect « processuel » de côté, bref, si on se cantonne aux conseils apportés par les avocats en dehors de toute procédure judiciaire, alors oui, nous sommes souvent cher. Faut-il pour autant renoncer aux services de l'avocat? Non, grâce à l'abonnement mutualisé...

Le montant des charges pesant sur un cabinet explique en très grande partie les raisons de ces tarifications. Un petit cabinet subit généralement 60% de taux de charges. Enfin le montant de la TVA (20%) aggrave sérieusement l’addition…
 
A l’heure où se développe de nombreux projets permettant de communautariser les moyens, le cabinet a eu l’idée de se lancer dans cette aventure et de tenter lui aussi de proposer une offre de ce type, unique en France.
 
Il s’agit de l’abonnement dit « collectif » disponible sur Getavocat. L’idée est simple : au lieu d’assumer seul un le coût d’un abonnement juridique chez l’avocat, vous vous regroupez à trois pour y souscrire.
 
A 169€HT par souscripteur et par mois, vous bénéficiez d’un accès aux services d’un avocat et vous ne vous engagez que pour un trimestre. Dès lors que le nombre de souscripteurs requis est trouvé, vous recevez le contrat d’abonnement où tout est clairement définit pour les 3 mois d’abonnement souscrits.
 
Du conseil juridiques à volonté, une gestion des petits litiges du quotidien, de l’audit juridique sur vos projets, de l’analyse juridique de vos problématiques… vous ne pourrez très vite plus vous en passer.
 
C’est clair, c’est simple, c’est innovant et c’est surtout très pratique !
 
Finalement, l’avocat n’est peut être plus aussi cher qu’on veut bien le dire…
-->