Contrat avec les grands comptes : faites leur payer votre juridique !

Contrat avec les grands comptes : faites leur payer votre juridique !



Ca y est le voilà! Le gros contrat, celui que vous attendiez tant pour que votre activité décolle enfin. Celui qui va vous permettre de migrer des pizzas 4 fromages vers le déjeuner avec mise en bouche et repas thématique à la truffe et au champagne. Oui mais voilà, avant de troquer votre vieille AX pour une Tesla model S, il y a un passage obligé et délicat, c’est celui de la rédaction du contrat que la grosse boîte vous a demandé de lui envoyer comme si elle évoquait une simple formalité… Et rédiger un contrat, surtout complexe, ça peut coûter des sous. Un truc qu'on a pas beaucoup en stock quand on démarre...

 
La pratique contractuelle conduit en effet à découvrir très régulièrement des modes de fonctionnement assez étonnant au sein des grandes entreprises. J'ai très souvent constaté que le « grand compte », l’entreprise ayant un rayonnement national ou international, demande à la petite startup ou la petite PME de lui fournir le contrat quand elle envisage de travailler avec elle pour la fourniture d'une prestation spécifique. On imagine pourtant qu'une armée de juristes est prête à rédiger le contrat ad'hoc, mais force est de constater que la plupart du temps il n'en est rien et l'entrepreneur se retrouve donc confronté à cette double problématique de la qualité du contrat qu'il fournira et du coût que cela représentera pour lui.

La solution semble pourtant assez évidente et se justifiera pleinement dans le cadre de vos négociations : celle d'inclure dans le montant de vos prestations le coût du juridique. Et ce qui était une contrainte peut se muer en opportunité
: celle de vous faire accompagner sur une durée dépassant de loin l’intervention ponctuelle dont vous avez besoin pour le contrat. Par exemple (attention placement promotionnel de pub à la façon "Teads" !) en souscrivant un abonnement juridique sur Getavocat !  Certains contrats sont en effet des contrats lourds à rédiger, contraignant et susceptibles d’impacter lourdement votre entreprise si vous foirez l’opération. Rajoutez à cela que bien souvent des négociations sont nécessaires et qu’une série de questions périphériques viendront se rajouter à vos besoins juridiques initiaux et vous avez le cocktail parfait pour prévoir dès la fourniture du devis, la ligne juridique qui vous permettra de goûter aux joies de l’assistance juridique permanente...

A défaut, rien ne s'oppose à ce que votre partenaire vous fournisse l'outil juridique qui vous permettra de contractualiser votre relation. De toute façon, on fait aussi les gros chez Getavocat...
-->